Ok

Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.



Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Facebook

Venez discuter!

Lebel-sur-Quévillon Le nouveau visage de Lebel-sur-Quévillon

Publié le 1 novembre 2018
Auteur : .

Après plusieurs années de disette, Lebel-sur-Quévillon s’apprête à nouveau à mordre à belles dents dans la prospérité économique. Les nombreux projets miniers qui se développent sur son territoire modifient petit à petit le paysage de la municipalité nordique.

Maire de Lebel-sur-Quévillon depuis novembre 2013, Alain Poirier a vécu les années noires qui ont suivi la fermeture définitive, en 2008, de l’usine de pâte et de la scierie opérées par Domtar. Il a aussi vu se succéder les tentatives infructueuses pour en relancer les activités. Il voit donc d’un œil plus que positifs les travaux de réfection entrepris par Chantiers Chibougamau, depuis la fin 2017, pour redémarrer le moulin. Mais ce n’est pas tout.

«Osisko, Bonterra et Métanor investissent beaucoup dans leurs projets miniers respectifs. Les travailleurs et les contractuels sont plus nombreux sur notre territoire. Déjà, on note une hausse très marquée de l’achalandage dans nos commerces, particulièrement en hébergement et en restauration. Ça envoie un signal très positif. Ça se remarque dans le visage de nos concitoyens: ils ont l’air plus heureux. Ils peuvent à nouveau croire en l’avenir de leur municipalité», se réjouit M. Poirier.


«Les entreprises viennent exploiter les ressources du Nord, alors il est normal que les gens qui en vivent s’installent, eux aussi, dans ce même Nord» – Alain Poirier

Pour lire l'article complet, cliquez ici.

Retour aux actualités
Haut de page